1. Guide de la micro-entreprise

  2. Le top des métiers en auto entrepreneur

Le top des métiers en auto entrepreneur

Le top des métiers en auto entrepreneur
LNP - Fond

Exercer le métier de ses rêves via une micro-entreprise ? C’est possible. Découvrez les avantages de l’auto-entreprise ainsi que quelques métiers phares.

Rappel sur le régime de la micro-entreprise

Les avantages de la micro-entreprise, quelle que soit sa profession

Un professionnel qui souhaite se lancer dans une activité indépendante a tout intérêt à opter pour la micro-entreprise, car elle-ci présente des avantages fiscaux, mais aussi des avantages du point de vue administratif. En effet, la création et la gestion de la micro-entreprise sont relativement simples. Pour créer sa micro-entreprise, il suffit de :

  • réaliser son inscription en ligne ;
  • recevoir son numéro de Siret ;

De plus, la micro-entreprise offre une grande liberté à l’auto-entrepreneur qui a la possibilité de gérer son emploi de temps ainsi que ses finances.

Des métiers diversifiés

L’autre avantage de la micro-entreprise, c’est qu’elle permet de faire des métiers très diversifiés : boulanger, horloger, commerçant, réparateur de vélos, fleuriste, et bien d’autres. Afin de mieux comprendre quels sont les métiers qu’il est possible d’exercer en fonction de son secteur d’activité, voici quelques exemples d’activités commerciales, libérales et artisanales.

Quelques professions artisanales

Les professions artisanales concernent aussi bien le secteur alimentaire que le secteur du bâtiment, mais elles englobent aussi le domaine de la fabrication. Voici quelques exemples de professions artisanales qu’il est possible d’exercer en tant qu’auto-entrepreneur.

Le métier d’ébéniste

La profession artisanale d’ébéniste est faite pour les esprits créatifs et manuels. Il s’agit d’un métier qui consiste à travailler le bois ou encore d’autres matières comme le verre. L’ébéniste s’occupe de la décoration des meubles ou des objets. Il doit donc être à la fois méticuleux et inventif. Le métier d’ébéniste n’est pas règlementé, mais il est recommandé de suivre une formation afin d’avoir toutes les compétences techniques nécessaires. Il est donc possible de faire :

  • un CAP art du bois ;
  • un CMA ébéniste ;
  • un BTMS ébéniste ;

En début de carrière, un artisan ébéniste peut gagner environ 1900 euros par mois. Ce montant évolue au fil du temps, mais aussi en fonction du nombre de missions effectuées chaque mois.

Autres professions artisanales liées :

  • charpentier ;
  • menuisier ;

Les créateurs textiles

Un autre métier phare du secteur artisanal est la profession de créateur textile. Cette profession est intéressante, car elle permet d’évoluer rapidement. Le rôle du créateur textile est d’inventer des tissus pour fabriquer des vêtements, du papier peint, etc. Cette profession requiert à la fois de travailler avec précision, mais elle nécessite surtout une grande créativité et un certain sens de l’esthétisme. L’important est de se démarquer afin de proposer des produits originaux et uniques.

En moyenne, un créateur textile est rémunéré environ 450 euros par dessin réalisé.

Autres professions artisanales liées :

  • couturière ;
  • tapissier d’ameublement ;

Quelques professions libérales

Beaucoup de professions libérales sont règlementées. Autrement dit, pour pouvoir les exercer, il faut impérativement avoir un diplôme ou bien un certain nombre d’années d’expérience. Voici quelques exemples de professions libérales qu’il est possible d’exercer en tant qu’auto-entrepreneur.

Le métier d’architecte

La profession d’architecte attire autant qu’elle intrigue. Ce métier qui implique à la fois d’être rigoureux et minutieux permet de travailler aussi bien sur le terrain qu’au sein d’un laboratoire. Il s’agit en effet d’une profession polyvalente qui nécessite d’avoir certains diplômes, comme un master en archéologie.

Les jeunes archéologues touchent environ 1500 euros par mois, mais ce salaire peut augmenter rapidement et atteindre les 3500 euros. Toutefois, en tant qu’auto-entrepreneur, il y a un certain seuil de CA annuel à ne pas dépasser. Il faut donc veiller à avoir le statut adapté en fonction de son CA.

Le métier de psychologue

Le métier de psychologue est également très prisé par les auto-entrepreneurs. Pour rappel, cette profession est règlementée. Il est donc obligatoire de suivre une formation et d’être titulaire d’un Master. En effet, il s’agit d’un métier humain qui nécessite d’avoir de l’empathie, de la patience, un grand sens de l’écoute, mais aussi certaines compétences précises dans le domaine de la psychologie.

Au début de son activité, le psychologue peut facturer approximativement 50 euros par séance.

Quelques professions commerciales

La catégorie des professions commerciale regroupe bon nombre de métiers. Voici quelques exemples :

Le métier de traiteur

Le métier de restaurateur est une profession qui attire les personnalités polyvalentes qui ont le sens du contact. En effet, les amoureux de la cuisine qui aiment être en constant déplacement et cuisinier au domicile de leurs clients peuvent s’orienter vers le métier de traiteur. Cette profession requiert des diplômes précis, car c’est une profession règlementée. Il faut par ailleurs suivre une formation sur l’hygiène.

Un traiteur perçoit en moyenne 1700 euros par mois. Toutefois, ces revenus ne sont pas fixes. Étant payé à la prestation, le tracteur aura des revenus variables d’un mois à l’autre. Pour rappel, un traiteur qui propose de prestations de livraisons à domicile aura un statut d’artisan et non plus de service commercial.

Le métier d’agent de voyage

Un autre métier qui a le vent en poupe est celui d’agent de voyage. Cette profession, qui nécessite de faire preuve d’organisation, est faite pour celles et ceux qui aiment gérer et planifier et qui ont la fibre commerciale. Il existe plusieurs formations pour se former tels que des BTS ou des DUT tourisme, mais aussi des licences pro tourisme.

Les revenus d’un agent de voyage varient considérablement en fonction des prestations qu’ils effectuent. En début de carrière, un agent de voyage indépendant pourra toucher environ 1500 euros par mois.

Les questions les plus fréquentes

En fonction des professions, les assurances ne sont pas les mêmes. Généralement, il est recommandé de prendre une assurance multirisque, une assurance RC pro et, en cas de besoin, une assurance automobile.
Certaines professions sont accessibles sans diplôme. Cependant, même lorsqu’une profession n’est pas règlementée, il est préférable de suivre une formation afin d’avoir toutes les compétences de bases nécessaires pour travailler avec professionnalisme et efficacité.
Quel que soit le domaine d’activité, un auto-entrepreneur a la possibilité d’évoluer rapidement. Il devra simplement veiller à ne pas dépasser le seuil de CA imposé par le régime de la micro-entreprise et opter pour le statut adapté.
Plus d'articles
Les meilleurs métiers en auto entrepreneur dans le domaine du transport, de l'industrie et de la logistique