1. Guide de la micro-entreprise

  2. Le top des métiers en auto entrepreneur

  3. Artisan auto entrepreneur

  4. Devenir apiculteur auto entrepreneur

Devenir apiculteur auto entrepreneur

Devenir apiculteur auto entrepreneur
LNP - Fond

En devenant apiculteur, vous pouvez travailler en plein air, au milieu des abeilles et produire du miel, de la cire d'abeille et autres produits naturels. Ce métier demande de la patience, de la rigueur et une passion pour les abeilles. Mais en retour, il offre de nombreux débouchés et une rémunération qui peut être intéressante si vous êtes qualifié et que les conditions externes sont bonnes (météo, environnement…). Dans cet article, nous allons explorer ensemble le métier d'apiculteur, les différents statuts disponibles, ses avantages, ses difficultés et nous vous donnerons des conseils pour bien débuter.

Formation pour devenir apiculteur

Pour réussir dans le métier d'apiculteur, suivre une formation pour acquérir les notions de base de cette activité est de rigueur. Dans ce contexte, différentes possibilités s'offrent à vous et vous pourrez alors choisir de suivre par exemple :

  • un BPREA (Brevet Professionnel Responsable de l’Exploitation Agricole), mention apicole ;
  • la SIL (Spécialisation d’Initiative Locale), mention apiculteur ;
  • La CPREA apicole.

Par ailleurs, il est fortement recommandé de travailler ou de faire des stages auprès d'un apiculteur professionnel pour acquérir les compétences indispensables à l’exercice. Notez également que des formations en ligne payantes sont disponibles pour vous aider à vous initier à la profession avant de vous lancer dans cette activité.

Fiche métier de l’apiculteur et débouchés

En apiculture, le nombre de ruches peut varier considérablement d'un artisan à un autre. Certains possèdent jusqu'à 400 ruches tandis que d'autres en exploitent moins 50. Quant aux produits qui peuvent être commercialisés par l'apiculteur, on retrouve en avant garde le miel, principal fruit de l'apiculture. Mais, les apiculteurs peuvent également extraire d'autres produits tels que : le pollen, la cire, la gelée royale et la propolis. Chacun de ces éléments peut être utilisés à différentes fins : élaboration de produits cosmétiques, fabrication de bougies ou encore de produits cicatrisants et anti-inflammatoires. Notez que l’exploitation des produits apicoles doit se faire dans le respect des normes d’hygiène et de sécurité en vigueur.

Étant donné que les abeilles utilisent les fleurs comme matière première pour produire leur miel, les apiculteurs travaillent en fonction des saisons de floraison. De ce fait, ils développent des connaissances approfondies en botanique pour comprendre le cycle de vie des plantes et arbres et mieux appréhender les comportements de leurs abeilles. L’apiculteur est enfin tenu d’assurer la santé de ses colonies d'abeilles mellifères.

Comment créer son auto entreprise en tant qu’apiculteur ?

Si vous êtes apiculteur, vous ne pouvez malheureusement pas opter pour le statut de micro-entrepreneur, car vous êtes soumis au régime agricole. Toutefois, vous pouvez bénéficier du régime micro-BA (micro-bénéfice agricole), seulement disponible avec l’entreprise individuelle (EI), qui vous permet de déclarer vos recettes réelles jusqu'à un plafond de 85 800 euros hors taxes sur une période de trois ans. Vous bénéficiez également d'un abattement de 87% pour tenir compte des charges liées à votre activité. Le montant du bénéfice ainsi calculé sera ensuite imposé sur la moyenne des trois années. Si vous avez moins de 49 ruches, vous ne serez pas soumis à des cotisations sociales à la MSA.

Note : Si vous envisagez lancer votre auto entreprise avec le minimum d’efforts, sachez que le portail https://les-nouveaux-patrons.com se charge de toutes les démarches administratives parfois encombrantes liées à la création d’un business et permettant ainsi aux auto entrepreneurs de consacrer leur énergie exclusivement à leur future activité.

Revenus possibles pour l’apiculteur

Le salaire qu'un apiculteur peut espérer percevoir dépend de son statut mais aussi de son expérience. Les salariés de l'apiculture gagnent en général le salaire minimum interprofessionnel de croissance (SMIC), tant dis que les apiculteurs touchent un salaire proportionnel au nombre de ruches qu'ils possèdent (et leur production) et au succès de leurs produits auprès de la clientèle. Pour pouvoir vivre de son activité, un apiculteur indépendant doit avoir au moins une bonne centaine de ruche, sachant qu'une ruche d'abeilles produit en moyenne 10 à 20 kg de miel par an. Enfin, il faudra également mettre en avant les dérivés de la production apicole dont on peut citer la production de cire pour les bougies ou autre, la production de propolis, la production de pollen, etc.

Il faut garder en tout cas garder à l'esprit que l'apiculture est une activité saisonnière. Ceci implique que les apiculteurs doivent faire face aux caprices de la météo, aux maladies, parasites et aux prédateurs, qui peuvent entraîner une perte partielle ou totale de la récolte de miel. Cela peut avoir des répercussions sur les ventes et donc sur le chiffre d'affaires, ce qui rend difficile la prévision du salaire d'une année à l'autre. Par ailleurs, la rémunération dépend également des canaux de distribution choisis par l'apiculteur. Que ce soit par le biais de boutiques spécialisées, de marchés, de supermarchés ou d'un site de vente en ligne, le choix aura une incidence directe sur le salaire de l'apiculteur. L'apiculteur indépendant se doit alors d'établir une stratégie méticuleuse pour maximiser ses revenus.

FAQ

Quelles sont les qualités que doit avoir un apiculteur ?

Voici les principales qualités pour prospérer en tant qu’apiculteur :

  • Bonne connaissance des abeilles : savoir interpréter leur comportement et comprendre leur biologie est indispensable ;
  • Compétences en gestion d'entreprise : l'apiculteur auto-entrepreneur doit être être mesure de gérer efficacement son affaire (comptabilité, planification des récoltes, bonne stratégie marketing) ;
  • Rigueur et persévérance : l'apiculture est une activité exigeante qui demande beaucoup de travail. Ce sont les apiculteurs les plus disciplinés qui réussissent sur long terme
  • Adaptabilité : l'apiculture est une activité saisonnière et les apiculteurs doivent pouvoir faire face aux changements météorologiques et environnementaux qui peuvent affecter l'état de santé des abeilles et la production

Comment bénéficier d’une couverture sociale en tant qu’apiculteur ?

Pour être affilié au régime agricole et bénéficier d'une couverture sociale, la Mutualité Sociale Agricole (MSA) exige qu'un apiculteur possède un minimum de 200 ruches et travaille au moins 1200 heures par an.

Dans la même catégorie
Devenir maçon auto entrepreneur