1. Guide de la micro-entreprise

  2. Créer son auto-entreprise

  3. Quels sont les charges de l'auto entrepreneur?

  4. 5 frais essentiels pour un auto entrepreneur

5 frais essentiels pour un auto entrepreneur
Créez votre  Micro-entreprise & Commencez à facturer dans moins de 7 minutes
Création de l’auto-entreprise Offerte avec 2 jours d’essai

5 frais essentiels pour un auto entrepreneur

Devenir micro-entrepreneur est un beau projet professionnel, mais pour bien se préparer et éviter les imprévus financiers, mieux vaut bien s'informer sur les frais que ce statut implique.

Nous faisons le point ici.

1/ Les frais d'inscription et de déclaration

Une inscription gratuite, en principe

Lorsque vous vous inscrivez en tant qu'auto-entrepreneur, la démarche se fait en ligne auprès du CFE (Centres de Formalités des Entreprises) et est gratuite.

En fonction de votre activité, vous devez également procéder à d'autres inscriptions, notamment au RCS (registre du commerce et des sociétés) si vous exercez une activité commerciale. Elle vous donne le droit à un numéro d'immatriculation est est gratuite pour les micro-entrepreneurs.

L'inscription au Registre National des Entreprises (RNE) est obligatoire depuis le 1er janvier 2023 et concerne toutes les entreprises, dont les micro-entreprises. Les informations concernant les sociétés y sont publiques et son objectif est de regrouper les différents registres au sein du même organisme. L'inscription est gratuite.

Cependant, il existe quelques dérogations à ce principe de gratuité de façade.

Les autres inscriptions impliquant des frais

La Taxe pour Frais de Chambre Consulaire (TFCC) est obligatoire depuis 2015 et permet de financer les Chambres de Métiers et de l’Artisanat (CMA) et les Chambres de commerce et d'industrie (CCI). Cette taxe est payante et se calcule en fonction de votre activité et de votre CA, mais reste néanmoins une condition à votre inscription en tant qu'auto-entrepreneur, seules les activités libérales y échappent.

Pour les micro-entrepreneurs se lançant dans une activité d'agent commercial, ils ont l'obligation de s'inscrire auprès du RSAC (Registre Spécial des Agents Commerciaux). Le coût est de 24,30 euros depuis janvier 2023.

2/ Les coûts de formation professionnelle

Cette cotisation s'appelle la Contribution à la Formation Professionnelle (ou la CFP) et vise à financer le droit à la formation des salariés comme des entrepreneurs. Celle-ci, comme la TFCC, est proportionnelle à votre CA, dépend de votre activité et est gérée par l'URSSAF.

Elle est de 0,3% pour les activités artisanales, de 0,2% pour les activités libérales et les prestations de services, et de 0,1% pour les activités commerciales.

Il s'agit d'une taxe obligatoire, que vous considériez, ou non, avoir besoin d'une formation pour exercer votre activité professionnelle. Dans la mesure où vous n'avez d'autre choix que de la payer, profitez-en pour développer vos compétences.

3/ La cotisation foncière des entreprises

Cotisation foncière, taxe foncière, vous pourriez avoir tendance à vous dire que vous n'êtes pas propriétaire, et même que vous ne louez pas de locaux à usage professionnel, et que, de fait, vous pouvez certainement échapper à cette taxe ? Faux. La Cotisation Foncière des Entreprises (CFE) est obligatoire pour toutes les entreprises, et quand bien même vous exerceriez votre métier depuis votre domicile ou depuis chez vos clients.

Celle-ci est fonction de la commune qui vote un taux local et de votre CA. Lorsque vous louez des locaux, la valeur locative du bâtiment est également prise en considération.

Sachez cependant que vous n'êtes pas assujetti à cette taxe lors de votre première année de création d'entreprise, et qu'elle est limitée à 50% pour la première année d'imposition.

4/ L'impôt sur le revenu

En tant qu'auto-entrepreneur vous bénéficiez d'un régime fiscal avantageux, en comparaison avec celui des entreprises plus traditionnelles.

Le premier avantage est que les déclarations et la comptabilité sont simplifiées, ce qui permet de vous décharger de formalités administratives et comptables trop lourdes.

Le second atout est que vous avez le droit de choisir entre 2 régimes d'imposition, soit le régime du prélèvement à la source qui est proposé automatiquement et par défaut, soit le régime de versement libératoire. Libre à vous de choisir celui qui vous est le plus bénéfique.

Enfin, le troisième avantage est que le montant de l'impôt sur le revenu reste relativement bas. Dans le cas du prélèvement à la source, vous êtes imposé sur un revenu revu à la baisse puisqu'il se voit appliquer un abattement forfaitaire, et votre taux d'imposition est de 0% si le revenu annuel imposable est inférieur à 10 777 euros. Dans le cas du versement libératoire, votre revenu imposable se voit appliquer un taux fixe relativement bas, puisqu'il est de l'ordre de 1%, 1,7% ou 2,2% en fonction de votre activité.

5/ Les frais bancaires

Initialement, tous les auto-entrepreneurs avaient l'obligation d'ouvrir un compte bancaire dédié à leur entreprise. Depuis 2019, cette obligation a été assouplie et concerne désormais uniquement les auto-entrepreneurs ayant un chiffre d'affaires supérieur à 10 000 euros pendant 2 années consécutives.

On vous souhaite de devoir payer ces frais car cela signifie que votre auto-entreprise marche bien. Cependant, la bonne nouvelle c'est que vous n'aurez donc jamais à les payer les deux premières années de création, quand bien même vous réaliseriez un bon CA.

En fonction de la banque que vous allez choisir et du type de compte, ces frais peuvent être variables et osciller entre 5 et 30 euros par mois. Sachez que vous pouvez opter pour un compte courant (moins cher qu'un compte professionnel), à condition que vous ne l’utilisiez que pour votre micro-entreprise

Les autres frais

Les 5 cotisations mentionnées ci-dessus sont obligatoires. Mais en tant que nouvel auto-entrepreneur, sachez que vous allez devoir mettre la main à la poche pour d'autres frais, qui sont davantage liés à votre activité elle-même.

Nombreux sont les jeunes chefs d'entreprises qui oublient d'en tenir compte dans leur comptabilité et ont du mal à comprendre pour quelle raison leur société est moins rentable que ce qu'ils espéraient. Pour cette raison, nous recommandons de lister l'ensemble de vos charges supplémentaires. Elles ne sont pas déductibles, pour autant, elles sont quand même dépensées et méritent d'être considérées pour évaluer la stabilité de votre micro-entreprise.

On peut notamment citer :

  • Les frais d'assurance ;
  • Les frais de téléphone et d'internet ;
  • Les frais de déplacement (transport, véhicule, essence, péage, hotel, etc.) ;
  • La création de carte de visite, logo, site internet et autres frais de publicité ;
  • Les investissements de départ (outils, machines, fournitures, etc.) ;
  • L'achat de matériel informatique et l'abonnement aux logiciels ;
  • La location d'un local avec ses frais d'électricité et d’eau ;
  • L'achat de matières premières ;
  • Les frais d'emballage et d'expédition ;
  • Les solutions de paiement et frais pour l'utilisation d'un TPE.

Les-nouveaux-patrons vous accompagne

Entièrement pensé pour les auto-entrepreneurs

Création d’auto-entreprise offerte avec un essai de notre plateforme de gestion pendant 2 jours, sans engagement.

Créez votre  Micro-entreprise & Commencez à facturer dans moins de 7 minutes
Création de l’auto-entreprise Offerte avec 2 jours d’essai
Dans la même catégorie
Peut-on avoir des charges déductibles en auto entrepreneur?

Entièrement pensé pour vous

LES NOUVEAUX PATRONS est une plateforme totalement pensée pour la réussite des auto-entrepreneurs, avec des
outils, parcours et designs spécifiques à vos besoins.
1

Créez votre
micro-entreprise
en moins de 7 minutes

Grâce à la simplification et l’optimisation du parcour de création, ne soyez plus perdus, dans 7 minutes vous êtes votre propre patron !

Vérifications des informations
2

Accedez à votre dashboard personnalisé

Gérez votre entreprise de la manière la plus optimale possible, avec un tableau de bord dédié : suivi du CA, des charges & impôts, des réglements clients et échéances des paiements des charges.

CA encaissé en 2021
32098 €
Moyenne de CA par mois
1500 €
3

Créez vos factures
en 1 clic

Commencez à facturer dès la création de votre compte, avec un outil 100% pensé pour vous, et des visuels totalement personnalisable pour répondre au mieux à votre charte et image.

Facture 128500€
Facture envoyée
Création de logotype et d'identité visuelle
WLC04 nov.
4

Gérer votre entreprise
en ligne

Les nouveaux patrons vous accompagne à toutes les étapes, que ce soit vos demandes d’aides, la modification ou la fermeture de votre structure ainsi que le téléchargement des justificatifs demandés par vos collaborateurs.

En savoir plus sur le changement d’activité :
questions fréquentes

Définition et Création

C'est un statut juridique simplifié pour les entrepreneurs individuels, facilitant la création et la gestion d'une activité professionnelle.

En s'inscrivant en ligne via des plateformes dédiées comme LNP, en remplissant les informations requises et en soumettant les documents nécessaires

Être majeur ou mineur émancipé, résider en France, et répondre aux conditions d'éligibilité spécifiques, y compris les exigences fiscales et sociales.

Gestion et Réglementation

Oui, tant que cela ne crée pas de conflit d'intérêt ou de concurrence avec l'employeur.

Simplicité administrative, fiscalité avantageuse, et flexibilité dans l'organisation du travail.

Elles sont basées sur un pourcentage du chiffre d'affaires, avec des taux variant selon l'activité.

Oui, il y a des seuils spécifiques qui, s'ils sont dépassés, entraînent un changement de régime fiscal

Vous passez à un autre régime avec des obligations comptables et fiscales différentes.

Services LNP

LNP propose des services comme un tableau de bord de comptabilité, des outils pour créer des devis et factures, et un support client pour simplifier la gestion quotidienne.

LNP met à disposition des outils de gestion de micro-entreprise, un simulateur de cotisations et impôts, ainsi qu'une assistance disponible six jours sur sept.

Vous pouvez vous désinscrire sans aucun engagement directement depuis votre espace personnel sur le site de LNP.

LNP offre des outils de gestion d'entreprise, un simulateur de charges, une assistance clientèle, et facilite la création de documents officiels comme les devis et les factures:
https://les-nouveaux-patrons.com/#pensepour

Pour contacter LNP, vous pouvez généralement utiliser les moyens de communication suivants :

Via le formulaire de contact sur leur site web.
Par téléphone : 0188406383
Par email : contact@les-nouveaux-patrons.com
Directement depuis votre espace personnel LNP.

Facturation et Documentation

Oui, LNP permet d'émettre des factures avec la mention 'SIRET en cours d'attribution' qui sera mise à jour automatiquement dès l'obtention du numéro.

Les auto-entrepreneurs reçoivent un avis de situation SIREN, fourni par LNP, qui sert de document officiel attestant de l'existence de l'entreprise.

Livreurs sur Plateformes de Livraison

Enregistrez-vous en tant qu'auto-entrepreneur et inscrivez-vous sur la plateforme avec les documents requis, comme un justificatif d'identité.

Un smartphone avec l'application de la plateforme, un moyen de transport, et un équipement de livraison adéquat comme un sac isotherme.

Cela dépend du volume de livraisons et des tarifs de la plateforme, qui peuvent varier selon les heures et les jours.

Vous devez déclarer vos revenus et payer les taxes en conséquence.

Oui, en tant qu'auto-entrepreneur, vous pouvez travailler avec plusieurs plateformes simultanément.

Vous pouvez généralement vous désinscrire directement via l'application de la plateforme ou en contactant leur service client.

LNP propose des outils pour gérer votre activité, des conseils sur les meilleures pratiques et un support pour les questions administratives.

Chauffeurs VTC

Obtenez une carte professionnelle VTC, et suivez la procédure d'inscription sur LNP pour devenir auto-entrepreneur et accéder aux plateformes VTC.

Une formation spécifique en conduite professionnelle est requise, suivie d'un examen pour obtenir la carte professionnelle VTC.

Oui, ou vous pouvez louer un véhicule qui respecte les normes et conditions exigées pour les VTC.

Les revenus varient en fonction des heures travaillées, des tarifs pratiqués par la plateforme et des pourboires des clients.

Travaillez aux heures de pointe, offrez un service de qualité pour augmenter les pourboires et gérez efficacement vos dépenses.

Les chauffeurs VTC doivent respecter la réglementation relative au temps de travail pour des raisons de sécurité.

Suivez la procédure indiquée par la plateforme, qui peut souvent être gérée directement dans l'application.

Artistes Auto-Entrepreneurs

Inscrivez-vous via LNP ou l'URSSAF, en déclarant votre activité artistique et en fournissant les justificatifs nécessaires.

Ils bénéficient d'un régime fiscal simplifié, avec des cotisations sociales calculées sur le chiffre d'affaires.

Non, un diplôme n'est pas requis pour s'inscrire en tant qu'artiste auto-entrepreneur.

Des subventions et aides peuvent être disponibles selon votre situation et projet.

Création d’AE, des conseils sur la gestion d'entreprise, des outils de facturation et une aide à la mise en réseau.

Lancez vous & testez pendant 2J

Lancez vous des maintenant avec LES NOUVEAUX PATRONS, profitez de notre offre et créez votre société dès maintenant et commencez à facturer gratuitement. 7J d’accès complet à tous nos services, offre sans engagement.

Lancez vous gratuitement

Restez informés grâce à notre Newsletter

Abonnez-vous à notre Newsletter et suivez l’actuatlité des micro-entreprises et celles de Les
Nouveaux Patrons en recevant une mise à jour régulière des changements et informations
importantes sur votre statut et activité, ainsi que de l’évolution de votre plateforme ! :)

Ils parlent de nous

Découvrez les articles qui parlent de LES NOUVEAUX PATRONS sur les médias spécialisés.

Démarrez aujourd'hui
Démarrez aujourd'hui
Démarrez aujourd'hui
Démarrez aujourd'hui